-  Parapsychologie -  Perspectives et théories

Recherche de personnes disparues

Recherche de personnes disparues


La détresse des proches de personnes disparues est si grande qu’il faut parfois appel àdes personnes plus ou moins bien intentionnées qui prétendent pouvoir les aider. PlutÃ’t que de rejeter en bloc cette offre, certains scientifiques et certains policiers se sont penchés sur l’utilité possible de cette application du psi.

Nous avons là une application particulière qui peut se faire soit par voyance directe, soit à l’aide d’un pendule, soit les deux. Gerard Croiset, le célèbre voyant hollandais, dut une grande partie de sa renommée aux nombreuses recherches de ce type qu’il effectua.

En France, Raymond Réant, qui s’est distingué dans des domaines psi très divers allant de la guérison à la voyance d’éléments microscopiques, a opéré depuis la France un grand nombre de recherches de disparus partout dans le monde. Voici en exemple des extraits du Cas Liliane, suivi et corroboré à l’époque par l’Institut Métapsychique International.

Cas Liliane

Les parents ont donné à Raymond Réant une photo et une robe de Liliane, pour établir le contact. Voici quelques extraits du cas :

R.R. a tout d’abord détecté que Liliane est accompagnée d’une amie dans sa fugue, ce qui était exact.

2ème contact : Liliane est assise sur un banc, dans un vieux bâtiment administratif, un commissariat de police à Paris. (localisation). A côté d’elle est assise une jeune fille blonde. Liliane passe la nuit dans une pièce qui ressemble à une cellule de prison. Je ne vois pas (son amie) avec elle.

Contrôle : exact : Liliane fut arrêtée pour tentative de vol de bijoux. Localisation exacte.

3ème contact : Elles font de l’auto-stop. La région est vallonnée, un peu comme la Normandie. (...) Les jeunes filles veulent partir sur un petit bateau à moteur. Liliane porte un pull-over à col roulé, de couleur noire. Je situais par radiesthésie la région, le Helder, dans mon rapport envoyé à l’organisme de contrôle. (Il s’agissait de l’IMI)

Contrôle : Elles firent de l’auto-stop jusqu’à Amsterdam. Elles étaient monté ce jour-là dans un bateau à moteur pour aller au nord d’Amsterdam, dans la région du Helder. Liliane portait un col-roulé beige.

Quelques jours plus tard, Raymond Réant décrivit le retour de Liliane à Paris et suivit ses déplacements, jusqu’à ce que la jeune fille rentre de sa fugue chez ses parents. "Plus tard, Liliane, devant les indications données par son père, pensa avoir été suivie par un détective privé." On voit l’extrême précision des informations données : non seulement plusieurs lieux, mais même des rues de Paris, ont été décrits avec exactitude.

Cas Drummond

Ce cas a été présenté par le Dr. Jeffrey Mishlove, dans son livre "The Roots of consciousness" et lui a été corroboré par les policiers ayant mené l’enquête. Alors qu’il campait avec sa femme en pleine campagne, Russell Drummond, un homme déjà âgé, s’éloigna et ne revint pas. Sa femme, très inquiète, alla demander l’aide du sheriff local. Ce dernier rassembla trois cents personnes pour chercher le disparu, mais après deux semaines, ils n’avaient toujours pas trouvé le moindre indice.

Six mois après l’accident, Mme Drummond alla trouver Kathlyn Rhea, une voyante renommée pour son travail avec la police. Celle-ci enregistra une cassette de 40mn sur ses impressions. Elle expliqua que Mr Drummond, ayant perdu tout sens de l’orientation, s’était dirigé vers l’Est. Elle décrivit un chemin de graviers, près d’un chalet, au milieu des arbres. Puis, dit-elle, Mr. Drummond avait soudain eu une attaque, et était tombé sous un des grands épineux de la région. Elle précisa que le corps, étonnamment intact, se trouvait toujours à cet endroit. Mme Drummond apporta alors la cassette au sheriff. Celui-ci décida de repérer le lieu avec son adjoint avant d’organiser une nouvelle battue. En fait, les descriptions de Kathlyn Rhea étaient si précises qu’ils retrouvèrent sans peine le corps. De l’avis de l’adjoint, les informations fournies par Kathlyn Rhea étaient à 99% correctes.


Pour aller plus loin

Vous pouvez consulter cet article de S. Schwartz qui donne d’autres exemples importants de cette application : http://www.metapsychique.org/ESPD-Blue.html

D’autres exemples recensés par P. Catala et G. Gutierez : http://www.metapsychique.org/Le-psi-et-la-police.html

Et le projet d’application mis en place par l’IMI : http://www.metapsychique.org/Vigi-Psi-la-parapsychologie-au.html

Cet article est extrait du Cd-rom Psi-explorer réalisé par Mario Varvoglis en 1995, et ayant pour but de présenter au grand public de façon vulgarisée les recherches parapsychologiques et leurs implications.

Mots clés associés à cet article :